Carrefour Un combat pour la liberté

with Pas de commentaire

On fait croire projet

>> Voici révélé ce qui fut certainement, dans l’univers clos de la grande distribution, la plus formidable offensive de 1976.

– Stratège de la bataille : Etienne Thil.
– Nom de code : « Opération alouette ».
– Grade : directeur marketing et communication (1965-1996).
– Début de l’engagement  : le 1er avril.
– Lieu d’intervention : la France entière.
– Les généraux : les Defforey, Marcel Fournier.
– Les principaux belligérants : les Centres Leclerc, Casino, Euromarché, Mammouth… Ils y sont tous.

Etienne Thil que l’on désigne comme « naïf Robinson de la nouille et de la conserve » vient, dès le début de l’assaut, de tuer la marque… alimentaire, mon cher Watson !

– Son objectif : résoudre, pour la société Carrefour, la crise de confiance à l’égard des produits de consommation.
– Sa tactique : la liberté.
– Ses armes : 50 produits de grande consommation.

La puissance de feu est impressionnante. En seulement un an, alors que Carrefour ne possède que 35 magasins : 1 500 tonnes de riz, 1 800 tonnes de chocolat, 2 400 tonnes de café, 3 200 tonnes de confiture, 5 600 tonnes d’huile d’arachide, 2 millions de paquets de lessive en 5 kg, 4 millions de rouleau de papier…

Disparu trop tôt, avant d’avoir livré ses mystères, vous voilà à présent en possession de l’ensemble des notes d’Etienne Thil, des témoignages, des documents inédits, des opérations de contre-espionnage…

Ensuite – seulement – vous pourrez juger avec ce que vous vivez aujourd’hui…
Revivez cette bataille, ce combat pour le commerce.


Carrefour Un combat pour lalibert

20.00 €

190 p., mars 2010 – Le Loup Hurlant Editions
EAN : 9782919061006

Commander

. Site dédié .